08 juin 2007

THE TURTLES : Sound asleep


Acquis sur le vide-grenier d'Aigny le 27 mai 2007
Réf : 69.004 -- Edité par London en France en 1968
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Sound asleep -/- Umbassa the dragon

De nos jours, je m'étonne de ne pas trouver systématiquement sur internet la pochette d'un disque que je souhaite présenter ici, ce qui m'arrive encore très souvent. Pourtant, les sites de référence se multiplient et, pour ne parler que des 45 tours édités en France, nous avons 45 tours de rock français (pour les groupes de rock français, bravo, vous suivez bien) et 45 Vinyl Vidi Vici (pour les groupes de toutes les autre nationalités).
Et bien, par un temps frais et menaçant, sur le premier vide-grenier d'Aigny, petit village encore très rural que j'ai traversé par la départementale deux fois par jour pendant des années sans jamais faire un crochet jusqu'à son centre, j'ai trouvé à moins de trente mètres d'écart l'un de l'autre deux 45 tours dont les pochettes n'étaient pas encore sur 45 Vinyl Vidi Vici : celui-ci et "It's the same old song" des Four Tops avec une pochette annonçant qu'il s'agit de la version originale de "C'est la même chanson".
Cet exemplaire français du "Sound asleep" des Turtles, avec la même photo que le 45 tours américain chez White Whale, mais dans une mise en page différente, n'a dû voyager que sur une quinzaine de kilomètres depuis qu'il a été acheté chez Degraeve & Coulhon, 21 rue Grande-Etape à Châlons-sur-Marne. La pochette est en état assez correct, mais le disque est bien marqué par des rayures (qui passent à l'écoute), du coup je me suis permis de le négocier à 1,50 € les quatre dans un lot dans lequel j'ai mis le "All right now" de Free, un Aphrodite's child (pour la pochette) et un Pop Tops, qui utilise justement le même air classique que "Rain and tears" !
Ce 45 tours n'a pas très bonne réputation dans la discographie des Turtles. Sorti début 1968, c'est le premier à ne pas avoir été un hit après leur série de succès. Pourtant, il est très agréable à écouter. Certes, les couplets sont un peu faibles, mais au niveau sonore il se passe des tonnes de choses pendant les 2'30" que dure cette mini-symphonie pop psychédélique post-"Pet sounds" et post-"Sergeant Pepper" : des choeurs, des cuivres, une scie en solo pendant un break du premier refrain, des sons orientaux, un délire à la fin... On en redemande.
La face B est encore plus bizarre. J'en avais entendu parler l'an dernier dans un billet de l'excellent blog Little Hits. Dans une ambiance tribale (africaine ?), ce titre, qui sonne plus comme une histoire pour enfants que comme une chanson, raconte l'histoire d'Umbassa qui doit tuer le dragon, et non pas celle d'Umbassa le dragon, comme le donne à penser le titre imprimé sur le disque, suite à une erreur typographique.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

le seul vrai succès des tortues c'est la bombe "happy together", un raz de marée pop international,la mondialisation en marche en qq sorte... "imagine me & you, I do..." mais vous étiez à peine né mon bon, ph

Jean-Pierre Moya a dit…

Jolie trouvaille à ce prix !
J'aime beaucoup ce single vraiment rigolo et brindezingue, avec ses bruitages de scie. Une perle psyché méconnue (et une chanson pas facile à trouver en CD, mais c'est possible)

LinkWithin

Linkwithin