18 décembre 2016

JOHNNY CASH : The matador


Acquis chez Cats Protection à Finchley le 17 novembre 2016
Réf : AAG 173 -- Édité par CBS en Angleterre en 1963
Support : 45 tours 17 cm
Titres : The matador -/- Still in town

Depuis une vingtaine d'années maintenant, j'ai accumulé un bon paquet d'albums et de compilations de Johnny Cash, et j'en ai écouté encore plus, mais ma réaction quand je suis tombé sur ce 45 tours c'est que je n'avais jamais entendu parler d'une chanson de lui intitulée The matador.
Bizarre, mais avec ce titre et l'année de parution, 1963, j'ai tout de suite deviné de quoi il retournait : 1963, c'est Ring of fire, le Mexique, les mariachis. Le matador, c'est la corrida, l'Espagne, le Mexique aussi. Sachant que Ring of fire avait été un tube, il y avait toutes les chances que The matador soit une sorte de suite.
Et c'est bien ça. Ce 45 tours est sorti en septembre 1963, le premier de Cash après le succès de Ring of fire. La chanson est co-signée par June Carter, qui avait aussi co-écrit Ring of fire, et Cash lui-même. Elle raconte l'histoire d'un matador qui s'apprête à livrer son dernier combat devant celle qui l'a délaissé, Anita (le prénom sonne suffisamment latin et c'est peut-être un clin d’œil à Anita Carter, la sœur de June).
Les cuivres sont bien présents et mis en avant, mais la chanson n'a pas l'accroche de Ring of fire et n'a pas eu autant de succès. Elle ne figure sur aucun album studio de Johnny Cash. Cette tentative de transformation d'une arène en anneau de feu n'a pas vraiment réussi.
Sur sa lancée, Cash a sorti un EP de quatre titres chantés en espagnol, avec Anillo de fuego en titre principal, bien sûr, mais on y trouve aussi El matador.
La face B, Still in town, est co-signée par deux grands de la country, Hank Cochran et Harlan Howard. Une chanson classique dans le style, l'histoire d'un gars qui n'arriver pas à s'éloigner de celle dont il est toujours amoureux, avec un refrain qui fonctionne bien, "Yes I'm still in town, I'm still around, and still in love with you".Cette chanson a été jugée suffisamment bonne pour être incluse sur l'album I walk the line de 1964. Elle fait partie aussi des dizaines de chansons que Bob Dylan et The Band ont enregistrées sur les Basement tapes. Mais le disque c'est avant tout du commerce et, juste après The matador et avant cet excellent album de 1964, Cash a sorti un album de saison en décembre 1963, The Christmas spirit. Sûrement l'un de ses nombreux disques qui restent à peu près inécoutables.
J'ai trouvé ce 45 tours dans la boutique d'une association pour la protection des chats. J'aurais bien poursuivi sur le même thème en choisissant un cadeau pour mon félin sur la boutique en ligne officielle de Johnny Cash, mais malheureusement, il n'y en a que pour les chiens. Dommage, car l'équivalent pour chat de la laisse I walk the line ou du distributeur de sacs à merde m'aurait sûrement fait craquer !!

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin