05 juin 2017

THE ROLLING STONES : Les Jours Star avec Les Rolling Stones


Acquis sur le vide-grenier du Mesnil Sur Oger le 21 mai 2017
Réf : 533 773-4 -- Édité par Universal Music Projets Spéciaux en France en 2012 -- Hors commerce
Support : CD 12 cm
Titres : It's only rock 'n' roll (But I like it) -/- Start me up

C'était le seul disque du stand, posé bien en évidence sur la table, encore sous cellophane. Quand j'ai compris de quoi il s'agissait, je me suis dit que ce serait intéressant  de le prendre, mais je n'aurais sûrement pas misé dessus plus que les 50 centimes que la vendeuse en demandait.
On trouve au dos de la pochette la mention "Hors commerce", assez courante, notamment pour des disques promotionnels distribués hors du circuit traditionnel de vente de détail. Mais dans ce contexte, cette expression prend une saveur particulière, car ce disque n'existe que dans le cadre d'une opération commerciale, et même publicitaire !
L'année 2012 était la cinquantième depuis les débuts des Rolling Stones, marquée comme il se doit par des concerts, l'édition d'une compilation de cinquante titres (dont deux inédits), d'un livre, etc. etc.
Un bon prétexte pour que Carrefour Market sélectionne les Stones cette année-là pour son opération Les Jours Star, une animation commerciale en magasin relayée en ligne.
Comme l'explique Mathieu Monniot, qui a travaillé dessus, l'opération se déclinait en :
  • Un jeu de cartes à collectionner (une pochette pour 20 € d'achat).
  • Un juke-box (payant, apparemment) permettant de gagner des milliers de "cadeaux rock".
  • Un site spécial en ligne avec des concours pour gagner des séjours à Londres, "la guitare dédicacée de Keith Richards" et une application Facebook pour gagner des lots en "tirant la langue comme Mick Jagger" !
J'imagine que c'était censé être une opération gagnant-gagnant pour les Stones et pour Carrefour Market, dont la clientèle sûrement pas très jeune doit sûrement en partie s'intéresser à ce groupe, ou au moins le connaître.
Parait-il que la première fois que les Stones ont autorisé l'usage de leur musique pour de la pub, c'était en 1995 pour le son de démarrage de Windows 95 (Start me up, ah ah ah !), contre trois millions de dollars. Depuis, les écoutilles sont largement ouvertes et visiblement il n'y a plus de limites à la commercialisation du catalogue.
Je suppose que ce CD deux titres, avec évidemment bien en évidence le logo à la bouche qui est une marque commerciale déposée, est l'un des petits lots qui étaient offerts dans les différents concours organisés.
On y retrouve deux titres publiés après la période Decca, c'est à dire choisis dans le catalogue dont le groupe reste propriétaire. Il s'agit de deux succès qui sont devenus des classiques de la période "mâture" du groupe, It's only rock 'n' roll (But I like it), le morceau qui a donné son titre à leur album de 1974, et Start me up, le premier 45 tours extrait de l'album Tattoo you en 1981. On était dans une période où le groupe avait encore un très grand succès, mais cela faisait déjà longtemps qu'il n'était plus essentiel.
Autant leur inspirateur Chuck Berry a créé avec Roll over Beethoven et Rock and Roll music deux vrais hymnes au Rock 'n' Roll, autant on a ici une chanson longue, dont on ne retient que le refrain, un refrain qui semble justement dénigrer ce style musical : "Je sais que ce n'est que du rock 'n' roll mais j'aime bien ça".
A l'époque où Start me up est sorti, Richards et Jagger ne se parlaient pas et, pour avoir un nouvel album dans les temps, l'entreprise Rolling Stones en a été réduite à reprendre des bouts de titres entamés dans les années précédentes pour les compléter et rajouter du chant dessus. Start me up, c'est avant tout un riff de guitare. Il est conseillé de ne pas s'attarder sur les paroles ("Si tu me démarres, jamais je ne m'arrêterai. Tu fais pleurer un homme mûr."), et même le riff risque d'être gâché à vie si on regarde la vidéo, réalisée comme celle de It's only rock 'n' roll par Michael Lindsay-Hogg, avec Mick Jagger qui danse sur l'introduction, visiblement après avoir forcé sur les cours d'aérobic.
Allez, on sait bien qu'il n'est pas question ici de rock 'n' roll, mais on peut chanter tous en choeur "I know it's only big business (but I like it)" !


La page d'accueil du site de l'opération Les Jours Star avec Les Rolling Stones.





3 commentaires:

Charlie Dontsurf a dit…

"Start Me Up", c'est quand même un sacré riff ! Et "Tattoo You", tout de bric et de broc qu'il est, le dernier grand disque des Rolling Stones. Après, effectivement, leur carrière "créative" était derrière eux.

Pol Dodu a dit…

Oui, le riff de Start me up est très bon. Mais je crois qu'il est définitivement gâché pour moi depuis que, pour cette chronique, j'ai regardé deux fois la vidéo avec Jagger qui danse !

Anonyme a dit…

pour moi un riff ne fait pas la chanson et des riffs grandioses ça ne manque pas dans l'histoire du rock, réunir ces 2 morceaux était logique, ils vont très bien ensemble, ils sont du même acabit: rentre dedans, tout à l'épate. Avec it's only R n'R il y a un moment déjà que les stones sont devenus des musiciens de foire à grand spectacle, quant à tattoo you ça fait partie des disques des stones que je n'ai même pas écouté en entier. Ca ne fait pas oublier qu'ils ont été au sommet maintes et maintes fois auparavant. Mais bien sûr ce n'est que mon humble opinion , donc avis aux aficionados inconditionnels qui s'étrangleraient en me lisant: ne perdez pas votre temps à vous déchaîner, ce n'est pas le genre de ce blog!
Ph

LinkWithin

Linkwithin