08 août 2017

SANDIE SHAW : Un tout petit pantin


Acquis d'occasion dans la Marne avant 2011
Réf : PNV24186 -- Édité par Vogue en France en 1967
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Un tout petit pantin (Puppet on a string) -- J'ai rêvé de lui (Had a dream last night) -/- Prends la vie du bon côté (Tell the boys) -- Tout est changé (I don't think you want me anymore)

Voici le troisième et avant-dernier épisode de notre feuilleton de l'été sur les EP français de Sandie Shaw liés à sa participation au concours de l'Eurovision 1967.
Si vous avez raté le début, je vous suggère d'aller voir .
Dans les années 1960, il n'était pas rare pour les artistes à succès, à la demande des maisons de disques et la plupart du temps phonétiquement, d'enregistrer leurs titres les plus connus dans plusieurs langues afin de mieux se vendre sur les différents marchés européens. Françoise Hardy ou Petula Clark l'ont beaucoup fait, par exemple.
Pour Sandie Shaw en France, les choses ont plutôt mal commencé, puisqu'Eddy Mitchell a eu plus de succès qu'elle avec Toujours un coin qui me rappelle, la version en français de Always something there to remind me. Mais par la suite, elle a enregistré de nombreuses chansons en français, parues en 45 tours ou sur des albums/compilations.
Pour Puppet on a string, qui concourait pour l'Eurovision, c'est une bonne partie de l'Europe justement que Sandie Shaw a elle-même couverte puisque, probablement dans la foulée de l'enregistrement original, on lui a fait chanter la chanson en français (Un Tout Petit Pantin), en allemand (Wiedehopf in Mai), en espagnol (Marionetas en la cuerda) et en italien (La danza delle note) ! Quand on pense qu'il parait qu'au départ elle n'aimait déjà pas cette chanson. Elle a dû vite en être dégoûtée...
Le macaron "1er Grand Prix Eurovision 67" sur la pochette de ce 45 tours nous indique qu'il n'est sorti qu'après la finale du concours, qui a eu lieu le 8 avril, mais on peut être certain que la publication était prête bien avant et que les presses n'attendaient que le résultat du concours pour être lancées. Je pense que ce disque, dont le numéro de catalogue suit directement celui de la version anglaise, serait sorti même si Sandie Shaw n'avait pas remporté le concours.
On peut trouver un indice que la publication a été lancée très vite dans les rappels catalogue au dos de la pochette. Certes la mention du premier prix est accolée au titre Puppet on a string, mais la pochette utilisée (sans macaron) et les titres mentionnés (avec Tell the boys) sont ceux de la première édition du disque, parue avant la finale du concours.
Sans trop de surprise, on trouve ici des adaptations françaises de trois des cinq chansons proposées au public anglais le 25 février 1967 dans l'émission A song for Europe pour déterminer laquelle serait choisie pour la finale.
Je n'ai pas fait de vérification pour toutes, mais je pense que l'accompagnement instrumental sur ces versions françaises est strictement le même que sur les versions originales.
Les paroles de Pierre Delanoë pour Un tout petit pantin sont très fidèles aux paroles anglaises. J'imagine que les radios ont privilégié la version française et, de ce que j'en vois dans les vide-greniers, je dirais que c'est la version Un tout petit pantin qui s'est le plus vendue par chez nous.
Après avoir craqué sur Had a dream last night dans l'épisode précédent, j'attendais beaucoup de J'ai rêvé de lui, sa version française. Comme je l'ai dit, la musique est la même, mais il manque un des ingrédients qui me plaisaient beaucoup, les chœurs, et du coup on entend mieux ce que j'aimais moins, les cordes. Déception, donc.
Prends la vie du bon côté (Tell the boys) est une chanson entraînante, avec ici pour le coup une deuxième voix, plus haute que celle de Sandie Shaw. Si elle avait été sélectionnée, je pense que cette chanson aurait elle aussi eu de bonnes chances de remporter le concours.
Le dernier titre, Tout est changé (I don't think you want me anymore), est un titre lent, et ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Autant que je sache, la version anglaise de cette chanson n'avait pas été publiée en France quand ce 45 tours est sorti.

(à suivre)







Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin