24 mars 2018

LOMOSTATIC : Lomostatic


Acquis à la Salle Jeanne d'Arc à Verdun le 17 février 2018
Réf : [sans] -- Édité par Petrol Chips en France en 2017
Support : CD 12 cm
15 titres

Un hasard de calendrier fait que les deux frères qui étaient membres des Frères Nubuck viennent chacun à quelques jours d'intervalle de sortir leur troisième album, Anti slogan de Chevalrex et Tout naît/Tout s'achève dans un disque de Gontard.
J'ai eu la chance de voir les Nubuck trois fois en concert, mais jusqu'à cette année je n'avais pas vu les frangins sur scène dans leurs nouvelles aventures. Pour Chevalrex, qui annonce pas mal de concerts cette année, j'espère en avoir bientôt l'occasion. Pour Gontard, c'est chose faite depuis le 17 février, quand j'ai profité d'une de ses rares sorties au nord de la Loire pour aller à Verdun le voir, en duo avec son compère Hunch, réchauffer et gagner à sa cause un public clairsemé, et même me faire applaudir et me dédier Singapour pour avoir fait fait exprès le trajet depuis Reims.
Après le concert, Gontard m'a fait quelques cadeaux, et un prix d'ami quand j'ai raflé sur la table de vente tous les disques que je n'avais pas, dont cet album, le deuxième de Lomostatic.
J'avais vu des annonces passer pour la sortie de ce disque il y a quelques mois, et je savais que Gontard y participait, mais je n'avais pas pris la peine de m'y intéresser.
Lomostatic est l'un des projets de Ray Borneo, qui par ailleurs joue sur le dernier album de Gontard, qu'il a enregistré et mixé.  C'est un gars très actif, qui a son propre studio, son label, et de nombreux projets musicaux, dont le groupe Tara King th.
Pour Lomostatic, Ray s'est chargé de toute la musique et des arrangements (sauf la batterie, assurée par J. Varengo), et il a fait appel pour l'occasion à cinq vocalistes, Gontard, donc, mais aussi Olivier Depardon (ancien membre de Virago), Jull, Bleu Russe et Ginger Man.
Ça donne un album réjouissant, dans un style électro-rap-slam. Un des points forts du disque, sensible dès le premier titre Résilience, c'est que plusieurs chanteurs sont présents sur la plupart des chansons, chacun avec son élocution et son rythme particulier, ce qui donne des titres dynamiques et variés. Sur la vidéo d'un de mes titres préférés, Nyctalope ("Tout rater c'est comme le vélo, ça s'oublie pas") on a même l'impression qu'ils enregistrent tous ensemble en direct sur les bandes de Ray Borneo, mais je ne pense pas que le disque a été réalisé de cette façon.
Avec 15 titres en 35 minutes, il n'y a pas de place pour un seul temps mort dans cet album. Outre ceux déjà cités, j'aime particulièrement Roman-photo 3 point zéro, dans la grande tradition des titres inspirés par les petites annonces personnelles, comme Top ten sexes ou Person to person; C'était qui ?, dont le refrain m'évoque le Katerine de Robots après tout; La politique c'est Potemkine, avec Henri Guibet et Nicolas S. en vedette; et Rêveries.
Comme détaillé chez Culturopoing, Ray Borneo a sorti trois albums en même temps que celui-ci, de Tara King th et Bee Tricks, ainsi que 8, un projet avec Brisa Roché. Ses acolytes ne sont pas enr este, puisque sortent ou vont sortir Art autoroutier de Nuage fou (avec Jull), Avec du noir avec du blanc d'Olivier Depardon et Missives d’amour de Bleu Russe.
La semaine dernière, Gontard!, Lomastatic et Bleu Russe étaient à l'affiche d'un concert à Fontaine, en Isère. Alléchant, mais vraiment loin cette fois-ci et je n'ai malheureusement pas fait le déplacement.
On retrouvera tout ce beau monde le 27 avril à la Cité de la Musique de Romans-sur-Isère, qui donne carte blanche à Gontard!. Rodolphe Burger sera aussi de la partie. Notez-le dans vos agendas et, si vous êtes à moins de 500 km, allez-y !

L'album est disponible en CD ou en téléchargement chez Bandcamp.








Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin